Sélectionner une page

LE GROUPE

LE GROUPE

Resumé

En 10 ans d’existence, le groupe AMARAL a connu plusieurs évolutions, du trio des débuts jusqu’au concert avec l’orchestre symphonique de Tournefeuille au Phare.

  • La version 2018 du groupe est composée de :
  • Franck Molinier, bassiste de TNT
  • Christophe Moro à la batterie et ingénieur du son pour Heptagone
  • François Amaral, guitariste chanteur, auteur/compositeur des morceaux.

Les Rencontres

François Amaral écrit et compose depuis l’âge de quatorze ans, pratiquant de manière autodidacte, guitare, basse, clavier. Rapidement il s’équipe d’un home-studio, et enregistre ses premières maquettes.

En 2000 il rencontre Frédéric Pazio (élève au CNR de Toulouse, 1er prix de violon, 1er prix de musique de chambre de la ville de Paris). Ensembles ils travailleront sur « Katline », dont le concerto pour violon et orchestre «Pureté » sera joué en live dix plus tard lors du concert symphonique au Phare.

Sa collaboration avec un autre ami de longue date, le guitariste Philippe Picard (dit Philou) et de son frère Stéphane débouche, en 2004, sur un second album, « Cette vie est la notre ».

Cet album permet à Alfs d’être sélectionné pour les Rencontres d’Astaffort.

Astaffort

Au cours de ce stage (parrainé par Francis Cabrel), il a la chance de travailler avec Michaël Jones sur le titre « Les Marionnettes », qui figurera sur le 3ème album du groupe qui donnera son nom au site : Misogyne
Fort de la motivation et des encouragements prodigués par les professeurs d’Astaffort, Frédéric, et Alfs sont alors rejoint par Philippe Vilaca (dit Phiphi) à la basse et Carl Tricoire à la batterie.

Les Premières Télés

Commence alors les premiers concerts du groupe, des shows cases pour la promotion de l’album mais également la participation à plusieurs émissions radio et la sortie de « Misogyne » qui donnera son nom au site par créé par Bastien Canas en 2006, c’ est aussi l’occasion pour Alfs et Phiphi, de faire leur première télé en direct.

Pendant plus d’un an, les deux compères font la tournée des bars musicaux Toulousains, fidélisant au passage un public de plus en plus nombreux. C’est à la fin d’un de ces concerts, que Jean-Jacques Boé (dit Jiji), venu initialement faire des photos, se propose de les rejoindre en tant que batteur. Leur première date ensemble aura lieu quinze jours plus tard.

De cette série de concerts sort le premier live « Bigalipa » en Avril 2007.En janvier 2008, Alfs annonce lors de l’émission télé « 100 % musique », la sortie d’un nouvel album, « De qui se moque-t-on ». En Juin, une soirée au profit des chiens guides de Toulouse, co-organisée par Alfs, est médiatisée par le décrochage local de Virgin Radio, du Mouv’ et de M6.

En 2009 sort le deuxième live « C’est Cotton » avec Christophe Moro (dit Zitos) à la batterie.

Ensuite…… le groupe devient Symphonique !

Symphonique

Frederic Pazio, François Amaral, Philippe Picard

Faire un concert symphonique est une chance normalement réservée qu’aux plus grands groupes de rock.

C’est ce défi, que le groupe Amaral et les 40 musiciens de l’Orchestre Symphonique de l’École de Musique de Tournefeuille ont relevé.

Le projet

C’est la rencontre avec Claude Puyssegur (chef de l’Orchestre Symphonique de Tournefeuille) qui va concrétiser l’idée déjà présente dans « Katline » : produire sur scène un concert de Rock Symphonique. Pendant 2 ans, Alfs et Fred écrivent les partitions pour les 45 élèves de l’école de musique donnant ainsi naissance au projet du concert commun.

Le groupe prend alors une nouvelle dimension musicale grâce à la participation de nouveaux membres du groupe, Eric Noves à la batterie et Guillaume Besson à la basse, mais aussi de tous les musiciens qui ont joué avec le groupe depuis le début, Philou à la guitare et Phiphi au chœurs. Il est aidé de Valérie Le Pouésard et de Florian Moreno ( du groupe les Tonton Funkeur ).

Côté technique, Zitos s’occupe du son retour, et Jiji est derrière la caméra pour filmer le premier DVD du groupe, lors du concert du 22 Avril au Phare de Tournefeuille.

Claude PuysségurGuillaume Besson et Eric NovesChristophe Moro

 

L’orchestre Symphonique de Tournefeuille

L’ Orchestre Symphonique de Tournefeuille est composé d’une quarantaine de musiciens, dirigés par Claude PUYSSEGUR. Il s’est produit au mois de mai 2010 pour la version scénique de “Carmina Burana” en compagnie de 450 choristes au Zénith de Toulouse et lors d’une tournée en Midi-Pyrénées.

Claude Puyssegur : Direction de l’orchestre.

Violons: Christian Loiseleur, Coralie Zamuner, Christine Poloni, Gaëlle Bonfanti, Eric Detrieux, Xavier Lamboley, John Petrutiu, Rémi Jélen, Adien Fabre, Perrine Masse, Jacqueline Moliné, Sabine Mercier, Claire Renaud, Pauline Berriot, Estelle Perez Ferer.

l'orchestre de Tournefeuille au PhareAlto: Soline Batard, Coline Ramier, Clément Steiner, Léa Rocher.

Violoncelle: Bénédicte Primault, Pauline Renaud.

Contrebasse: Nicole Pétrowitsch.

Flûte traversière: Alix Detchart, Ségolène Renaud, Audrey Lacipière, Yves Lasserre-Bigorry.

Hautbois: Anne Bouet.

Clarinette: Nicolas Dupeyron, Nathalie Renaud.

Basson: Marion Dinse.

Saxophones: Mélanie Lemeu, Gaëlle Gréau.François Amaral et L'orchestre de Tournefeuille

Cor: Lucien Renaud.

Trompette: Alexandre Dernoncourt.

Trombone: Benoît Giraud.

Tuba: Marc Pannetier.

Percussions: Mylène Gily.

 

 (c) Photo Nibb et Jiji

Share This